Archives pour la catégorie A propos

de l’auteur

Licencié (1986) et docteur (1999) en histoire de l’UCL, enseignant et chercheur, je consacre le plus clair de mon temps à la communication la plus vivante possible de l’histoire à l’attention d’un public large. Cela à travers un enseignement quotidien, des publications de recherche ou de vulgarisation, des conférences… Chaque activité nourrit l’autre: la recherche apporte des contenus, le contact avec le public amène des questions. Ce blog constitue un pas nouveau dans cette direction que les historiens appellent « l’histoire publique ».

A côté de l’enseignement, la recherche historique tient une part essentielle dans ce projet. Celle-ci se pratique dans le silence des bibliothèques, certes, mais aussi en réseaux, nationaux et internationaux. Ce site permettra donc aux chercheurs en histoire d’identifier mes centres d’intérêt et éventuellement, de susciter des collaborations.

Mon métier, c’est donc de partager et rendre accessible le savoir constitué par les historiens, en particulier sur les relations internationales, la construction européenne, la Belgique et la Wallonie contemporaines. Mon but? Proposer des éléments pertinents de compréhension sur les sociétés actuelles. Cela suppose une pratique fréquente, tant du travail patient et discret des historiens, en bibliothèques et aux archives, que de la communication ouverte de ses résultats dans les classes, les auditoires… et, à partir de maintenant, sur ce site.

de l’histoire publique…

L’histoire publique est un concept plutôt venu du monde anglo-saxon, américain en particulier. Cela ne signifie pas qu’on n’en faisait pas en Europe continentale, ni en Belgique. Films ou spectacles historiques, commémorations, création de musées…, tout cela existait aussi chez nous, évidemment. La « communication de l’histoire » était en outre enseignée dans les années 1980 à l’UCL par les professeurs D’Haenens et Zélis. Mais ces pratiques n’étaient pas intégrées théoriquement dans un concept et conçues selon ce dernier, voire encadrées par lui et ses promoteurs. Avec le processus de Bologne et l’émergence du phénomène des commémorations en Europe, les historiens universitaires européens ont fini par convoquer la notion d’histoire publique et la formaliser très récemment dans des programmes de master. Continuer la lecture de de l’histoire publique…